Chaque été, les éleveurs laitiers subissent des pertes de lait liées au stress thermique. En période de forte chaleur, les vaches souffrent en effet du stress thermique. Affaiblies par la chaleur accablante, elles réduisent considérablement leur ingestion et ne s’alimentent pas assez. La rumination étant sensible à leur bien-être en général, elles produisent moins de lait et de taux. Durant les mois de juillet et août, on estime ainsi la perte de lait à environ 5 litres.

Grâce à la brumisation haute pression, il est parfaitement possible de maintenir la production et les taux.

Comment un brumisateur pour salle de traite peut-il améliorer votre rentabilité ?

Quel qu’en soit leur habitat, les vaches laitières ont besoin de vivre sous une température moyenne de 26 °C pour maintenir leur poids et éviter ainsi une baisse de productivité. Les brumisateurs PROBRUME, à travers des rampes de buses ou la fonction brumisation de nos brumiventilateurs, vont ainsi améliorer le confort thermique, traiter les odeurs et stabiliser l’hygrométrie dans la salle de traite.

La brumisation abaisse la température ambiante dans la salle de traite de 10 à 15 °C

Le confort de vos vaches a un impact direct sur votre production et taux. En cas de forte chaleur, une salle de traite brumisée dans son intégralité vous évite une perte de lait quotidienne entre 5 à 7 litres par vache. Quant à l’engraissement, aucun retard ou perte ne sont à subir car les vaches parviennent aisément à s’alimenter.

La méthodologie de montage PROBRUME consiste à mettre en place une ligne de buses tous les 50 à 1 m du côté de l’entrée de la salle de traite. Cela crée un rideau de fraîcheur séparant cette pièce à l’aire d’attente empêchant ainsi les insectes volants d’accompagner le bétail jusqu’à leur fosse de traite. A l’intérieur, nous pouvons également installer des buses espacées de 1 m en faisant en sorte que la brume n’atteigne pas le capteur. Dans ce cas, il vous faut des buses Premium avec filtre lavable 0,08 mm pour générer de très petites gouttelettes d’eau s’évaporant instantanément au contact de l’air.

Nous proposons des kits de brumisation prêts à être installés avec des moteur-pompes de brumisation Axiale d’origine Italie. Ce type de motorisation est plus abordable que les moteur-pompes fonctionnant à la technologie radiale. C’est l’idéal pour une brumisation ponctuelle. Nos kits DISCOUNT conviennent parfaitement à cette opération. Un kit de brumisation pour salle de traite de 12 buses coûte 948 € TTC tandis que pour un modèle à 20 buses, nous vous le proposons à 1 074 € TTC.

La brumisation met fin au stress thermique

Vous n’êtes pas sans savoir que le stress thermique commence à partir de 20 °C. Lorsque les vaches produisent, elles dégagent énormément de chaleur et ont du mal à s’autoréguler. Afin de s’adapter, elles ont besoin de modifier leur comportement alimentaire en buvant beaucoup d’eau et en mangeant moins. Par conséquent, la rumination est réduite ce qui peut conduire à un déficit énergétique et donc une baisse d’immunité. En plus de la quantité du lait impactée, la qualité baisse également. La seule solution pour maintenir la température maximale de la salle de traite à 20 °C est indéniablement la brumisation haute pression.

La brumisation éloigne les mouches et taons pendant la traite

En période estivale, les mouches notamment les taons ainsi que les moucherons sont un véritable fléau pour l’élevage laitier. Non seulement, ces insectes volants énervent les vaches en causant des troubles hormonaux mais elles peuvent aussi transmettre des agents infectieux. Il faut absolument les éliminer tôt dans la saison.

Pour éloigner efficacement les insectes volants, les brumisateurs en salle de traite  diffusent des micro-gouttelettes d’eau sous une pression de 70 bars. Une brume se forme alors au dessus des vaches dans la fosse et à l’entrée de la salle de traite. Puisque l’air chargé en humidité est un environnement hostile pour les mouches et autres insectes volants, ils se tiendront loin de vos animaux aussi longtemps que vous utiliserez un brumisateur haute pression.

Quelle méthodologie de montage pour éviter de saturer l’air ?

La plupart des salles de traite adopte la même structure : l’accès se trouve au niveau de l’aire d’attente. Sur cette ouverture, nous installons une ligne de buses espacées de 75 cm à 1 m afin qu’aucun insecte volant n’accède à la fosse. Les deux systèmes de brumisation doivent être mis en marche au moins 20 minutes avant la traite et durant toute l’opération. Pour maintenir un taux d’humidité constant, nous intégrons un temporisateur au brumisateur de la fosse de traite.La maîtrise de l’hygrométrie est un défi majeur lors du montage d’un brumisateurpour salle de traite. C’est la raison pour laquelle nous proposons un service d’installation et de mise en marche de système de brumisation afin d’assurer un fonctionnement optimal. Si, toutefois, vous souhaitez installer vous-même votre brumisateur, ne ratez pas nos guides d’installations. Ils sont faciles à réaliser pour un débutant.