Quel brumisateur choisir ?

 

Une excellente alternative aux ventilateurs classiques et climatiseurs, le brumisateur avec sa fameuse brume améliore sensiblement notre quotidien. Que ce soit dans les foyers, jardins, champs, fermes, espaces de travail ou dans les lieux publics, le système de brumisation gagne de plus en plus de terrain.

Le brumisateur est, en effet, la solution la plus écologique et économique à nos besoins de rafraîchissement. Mieux encore, il offre de nombreux autres avantages insoupçonnés. Cette technologie vous intéresse ? Voici quelques notions à maîtriser avant de choisir votre brumisateur.

Les principaux rôles d’un brumisateur

1/ Abaissement de la température

Le brumisateur a pour rôle principal d’abaisser la température ambiante d’une pièce ou d’un espace extérieur. Pour profiter d’une pergola ou d’une terrasse en été même en temps de canicule, c’est donc la solution idéale. La brumisation peut abaisser la température ambiante jusqu’à 12 °C.

En ce qui concerne la réduction de la température en intérieur, des dispositifs sont disponibles pour contrôler le taux d’humidité dans une pièce. Lorsque cette dernière n’est pas suffisamment aérée, il n’y a pas de risque de saturation de l’atmosphère si, premièrement, l’on fait en sorte que la taille de la brume soit très petite pour qu’elle s’évapore très vite et deuxièmement le brumisateur doit être équipé d’un temporisateur qui réglera le temps de marche et d’arrêt de la machine. En mettant en marche le système de brumisation 15 secondes toutes les minutes, par exemple, le taux d’hygrométrie idéal peut être maintenu.

2/ Rabattement de poussières et particules fines

Dans certains endroits comme les chantiers de démolition/construction/désamiantage, les déchèteries et les usines textiles, le brumisateur est la meilleure solution pour limiter les effets de l’exposition aux poussières et particules fines nuisibles pour la santé. D’ailleurs, la Loi est très stricte concernant la protection collective des travailleurs contre les maladies respiratoires, les allergies et cancers liées à cette exposition.

3/ Traitement des odeurs

Saviez-vous que la Loi autorise désormais les riverains à dénoncer une organisation ou une personne physique pour nuisance olfactive ? Les odeurs gênantes peuvent désormais être considérées comme trouble anormal de voisinage et, à ce titre, être sanctionnées. Que vous ayez une ferme, un restaurant, un champ, un compost ou tout autre activité qui peuvent générer des odeurs gênantes, vous avez besoin d’un brumisateur haute pression.

Dans le domaine de l’industrie, le traitement des odeurs fait aussi l’objet d’une réglementation stricte au même titre que le traitement des poussières. Grâce aux micro-gouttelettes d’eau, diffusées à haute pression, les substances volatiles responsables des odeurs, particules fines ainsi que les poussières sont instantanément plaquées contre le sol. Les travailleurs profiteront d’un environnement sain et agréablement rafraîchi. Ce qui pourrait booster la productivité !

4/ ÉLOIGNEMENT des insectes volants

Le problème de mouches, abeilles, moustiques et autres insectes volants sont un véritable fléau dans certaines activités.

Par exemple :

  • Dans le domaine de l’agroalimentaire (poissonnerie, commerce de fruits et légumes), la présence de mouche fait fuir la clientèle.
  • Dans l’élevage, les mouches ( moucherons culicidae) peuvent également faire des ravages : stress, dermite estivale, perte d’appétit et de performance ou encore baisse de rendement.

Si vous habitez près d’un étang ou d’un endroit où il y a beaucoup d’eau stagnante, vous devez absolument trouver une solution pour éloigner les moustiques qui viendront vous envahir pendant que vous profitiez de votre terrasse ou piscine.

5/ Contrôle de l’hygrométrie

Il s’agit d’un concept que beaucoup de professionnels ont encore du mal à maîtriser. Dans le domaine de la poissonnerie par exemple, un nébulisateur ou des glaces pilées ne règlent en rien le problème d’hygrométrie. Tandis qu’avec un brumisateur poissonnerie :

  • la température ainsi que l’humidité de l’air ambiant sont parfaitement maîtrisées;
  • la conservation des poissons et fruits de mer est, en même, temps assurée;
  • les marges sont améliorées puisqu’il n’y a plus de perte de poids;
  • la marchandise devient brillante et donc plus attractive;
  • les mouches sont éloignées;
  • la consommation d’eau et d’énergie est maîtrisée.

Il en est de même pour le contrôle du taux d’humidité de l’air dans les serres, les locaux, les hangars, les caves à vin, les chambres froides, les champignonnières, les fermes d’escargots, la fleuristerie, etc. Le brumisateur est MAGIQUE !

6/ Désinfection d’espace

Certains endroits sont propices à la prolifération des microbes comme les abattoirs, poissonneries, ateliers de boucherie, usines de traitement de déchets, centres d’élevage avicoles … Avec un brumisateur, il n’est pas nécessaire de recourir à des moyens coûteux. Les micro-gouttelettes représente le désinfectant qui élimine les agents pathogènes, même dans les recoins les plus inaccessibles.

Les paramètres à prendre en compte avant de choisir un brumisateur

Le choix d’un brumisateur dépend de l’utilisation à laquelle il sera affecté. Cependant, quelques critères de sélection sont à prendre en compte au moment de l’achat d’un brumisateur :

  • la fréquence d’utilisation pour connaitre si vous avez besoin ou non d’une motorisation puissante;
  • le modèle : brumisateur mobile que l’on appelle aussi ventilateur-brumisateur avec roulettes/support, ventilateur-brumisateur mural ou  brumisateur avec rampe ?
  • buses de brumisation avec ou sans anti-goutte et filtre : la qualité de votre eau ainsi que le rôle de votre brumisateur influenceront votre choix sur ce dispositif. A noter que l’anti-goutte et le filtre sont des dispositifs de protection du brumisateur mais aussi des utilisateurs.
  • la superficie de votre espace : nous disposons d’une large sélection de moteur-pompes de brumisation capables d’alimenter jusqu’à 200 buses soit une superficie de 400 m² par motorisation.

Il faut tenir compte de ce calcul lorsque vous décidez du nombre de vos buses : celles-ci vont être espacées de 0,75 cm à 1 m donc 8 lignes de buses rafraîchissent un espace de 8 mètres sur 2 soit 16 m².

    Les différents types de brumisateurs

     

    Il existe plusieurs catégories de brumisateurs :

    • Brumisateur avec rampe

    Il s’agit du modèle le plus polyvalent. Vous pouvez l’installer aussi bien en intérieur qu’à l’extérieur. La station de brumisation peut être placée dans une armoire spéciale (en résine/métal, étanche et bien aérée).

    • Ventilateur-brumisateur

    Cette catégorie de brumisateur se décline en plusieurs modèles : ventilateur-brumisateur sur pied, sur roulettes, mural, skymist, splitter et canon brumisateur en basse et haute pression. Leur portée peuvent atteindre entre 5 à 35 m et leur puissance est réglable.

    Nous disposons de plusieurs kits de brumisation faciles à installer dont le guide de montage est déjà disponible. Si, toutefois, vous souhaitez avoir un brumisateur personnalisé, n’hésitez à nous contacter. Nous pouvons vous conseiller sur le matériel adapté à vos besoins et correspondant aux caractéristiques de l’espace à brumiser.

    Appelez-nous au :

    07 72 22 29 59

    Adresse :

    Probrume 19 avenue d’Italie
    75013 Paris FRANCE

    Suivez-nous :